Quintuple question sur la santé mobile

Jacques Brotchi s’est adressé à la ministre de la Santé publique. Objectif : faire le point sur les applications numériques en matière de santé et le financement de projets-pilotes.

Le 5 octobre, Jacques Brotchi a adressé une question écrite à Maggie De Block, la ministre fédérale des Affaires sociales et de la Santé publique. Le thème de son courrier ? La santé mobile et le financement de projets-pilotes.
Voici l’exposé du Sénateur MR dans son intégralité.
« La santé mobile est un domaine en pleine expansion et le gouvernement fédéral l’a bien compris. Pour preuve, début juin 2016, 3,25 millions d’euros ont été déboursés pour expérimenter des applications numériques en matière de santé. Le financement des projets-pilote est ainsi prévu pour cette année et l’année prochaine. Dans ce cadre, un appel à projets a été lancé et cinq domaines de la santé ont été privilégiés : soins du diabète, soins de santé mentale, soins d’accident vasculaire-cérébral aigu, soins cardio-vasculaires, soins pour les patients souffrant de douleur chronique. Les appels à candidature des projets-pilote prenaient fin le 30 septembre 2016. »
Suivent directement une série de cinq interrogations auxquelles la ministre est censée répondre au plus tard le 3 novembre prochain : Pourriez-vous nous renseigner quant à la suite de la procédure de sélection ? Quel est le calendrier prévu ? Quels sont les critères de sélection des projets qui seront retenus ? Les porteurs de projet recevront-ils un retour à l’issue de la procédure de sélection ? Par ailleurs, le Fonds national de la recherche scientifique et le Fonds Wetenschappelijk Onderzoek seront-ils associés de près ou de loin dans la procédure de sélection, le suivi ou la poursuite des projets-pilotes ? »
A noter que la santé mobile est un thème sur lequel travaille actuellement le Sénat: un rapport d’information est d’ailleurs en cours d’élaboration au sein de la commission des Compétences communautaires (plus d’infos par ici mais aussi par-là).