« Inciter à davantage de paix »

Ce 24 avril a eu lieu la traditionnelle commémoration du génocide arménien, à Bruxelles. Gaëtan Van Goidsenhoven y a représenté le Sénat, en remplacement de la Présidente Stephanie d’Hose.

Le rendez-vous est habituel mais reste empreint d’émotion et de solennité : chaque 24 avril est commémoré, au square Henri Michaux à Ixelles, le génocide des Arméniens de Turquie par le dernier gouvernement de l’empire ottoman. Des événements qui, pour rappel, se sont déroulés en 1915 et ont causé la mort de quelque 1,5 million d’Arméniens.

Une cérémonie à laquelle le Sénat a été représenté par Gaëtan Van Goidsenhoven. Le Sénateur anderlechtois a d’ailleurs pris la parole durant quelques brefs instants au nom de la Haute Assemblée.

« Vous n’êtes pas sans savoir que le Sénat fut la première assemblée en Belgique qui adopta, en 1998, une résolution relative au génocide des Arméniens de Turquie en 1915, a notamment déclaré Gaëtan Van Goidsenhoven. Cette résolution invitait le gouvernement turc à reconnaître a réalité du génocide par le dernier gouvernement ottoman. Un des considérants de ce texte soulignait que « les peuples turc et arménien sont condamnés à terme à la réconciliation ».

Le Sénateur MR a poursuivi en soulignant le travail de mémoire et de dialogue entre Arméniens et Turcs auquel oeuvrent depuis des années bon nombre de personnes.

Et Gaëtan Van Goidsenhoven de conclure : « Cette commémoration, chaque année à la même date, est importante pour maintenir le souvenir des victimes et lutter contre toutes les formes de barbarie mais aussi pour inciter à davantage de paix, de rapprochement et de réconciliation. »

(photos Belga)