La distribution des masques en Communauté germanophone

Alexander Miesen a questionné le ministre De Backer sur la manière dont ont été livrés et attribués les masques réservés à la Communauté germanophone par le fédéral.

« Dans la crise sanitaire que nous traversons actuellement, il est indéniable que les masques de protection jouent un rôle essentiel dans la limitation de la propagation du Covid-19. A cet égard, qu’il s’agisse de masques chirurgicaux ou de masques dits « FFP2 », ces deux modèles fabriqués avec des composants différents semblent les plus efficaces dans la gestion de cette propagation… »

C’est par ces mots qu’Alexander Miesen entame la question écrite qu’il a récemment adressée à Philippe De Backer (Open VLD), le ministre fédéral de l’Agenda numérique, des Télécommunications, de la Poste, de la Simplification administrative, de la Lutte contre la fraude sociale, de la Protection de la vie privée et de la Mer du Nord.

Le Sénateur de Büllingen cherche en effet à faire le point sur le sujet des masques attribués à la Communauté germanophone en vue d’une distribution au personnel médical, que ce soit dans ou en dehors des hôpitaux et centres de santé.

« Ces dernières semaines, plus de 130 millions de masques chirurgicaux ont été commandés dans le but d’approvisionner le plus rapidement possible les personnes travaillant dans le secteur médical en Belgique, constate Alexander Miesen. Les masques déjà réceptionnés ont pour partie été distribués selon une clé de répartition entre les différentes Régions et la Communauté germanophone. »

La répartition s’est exécutée comme suit : 30% des masques commandés pour la Wallonie, 55% pour la Flandre, 14% pour la Région bruxelloises et 1% pour la Communauté germanophone.

Et le Sénateur libéral d’interroger le ministre sur trois points précis :
1- Combien de masques chirurgicaux ont déjà été livrés aux institutions de la santé et au personnel médical en Communauté germanophone ?
2- Pouvez-vous me communiquer le nom des institutions médicales et de soins en Communauté germanophone ayant reçu ces masques ? Le tout accompagné du nombre total de masques leur ayant été attribués.
3- Pouvez-vous me préciser les canaux de distribution utilisés ?

La réponse de Philippe De Backer est attendue au plus tard le 11 juin.